Une collection de jeux de cartes

Le projet de cette collection est né en septembre 2009, au retour d’un séjour au Japon où j’avais commencé à rassembler quelques modèles de cartes japonaises issues des jeux portugais arrivés au XVIème siècle, dont l’histoire complexe m’avait intéressé. De retour en France, je continuais les recherches sur l’histoire des modèles et décidais d’élargir la collection aux cartes occidentales. Les motivations premières restent les mêmes : s’attacher aux évolutions, influences et transmissions des modèles, recenser la variété des systèmes graphiques, privilégier les jeux communs et anonymes plutôt que les objets spectaculaires et uniques.

 

Contenu, méthode

Ainsi, on trouvera dans cette collection des jeux complets (plutôt que des cartes seules), des éditions de tous les pays du monde, anciennes ou récentes, avec une grande majorité de modèles « standard », c’est-à-dire dont le dessin s’est fixé en un type déterminé, largement diffusé (éventuellement limité à une zone géographique).

J’ai restreint mon domaine aux systèmes « classiques » issus des cartes arrivées en Europe au XIIIème siècle, composées de 4 types de suites (ou  « enseignes ») différentes. Y sont à priori exclues les cartes de type « jeu des 7 familles », « Black Peter », les cartes illustratives ou éducatives, les cartes divinatoires, c’est-à-dire en général celles qui ne font pas figurer ces symboles d’enseignes. il y a quelques exceptions, qui sont là à titre de comparaison, ou bien simplement parce que le jeu représentait une évolution directe par rapport à un jeu classique.

J’ai essayé de documenter au maximum les jeux que je présente et ces références sont en constante réévaluation. Ceci dit, on trouvera ici surtout des indications de description et d’identification des jeux (dates d’édition, fabricant, éventuellement sujets représentés sur les jeux) plutôt que des éléments d’analyse historique. L’essentiel reste les images et leur classement selon 3 axes : pays & fabricants, enseignes & portraits, date. Je précise que les renseignements fournis, malgré l’exigence de précision que j’essaie d’y mettre, ne sauraient prétendre à une valeur de référence, puisqu’ils sont, au mieux, de seconde main et que je n'ai pas les moyens de recouper systématiquement les sources. 

Pour les portraits, je me suis basé sur les définitions classiques (notamment celles de l’International Playing Card Society), avec de très légers remaniements et en francisant les noms proposés.

 

Le site

Le site a été créé dans le but de communiquer sur ma collection avec toute personne qui y trouverait un intérêt. L'objectif premier est de mettre à disposition des éléments visuels de comparaison. J’essaye de mettre en ligne assez régulièrement les nouveaux jeux scannés (actuellement 1/3 du total). Ainsi publiées, les cartes ne sont pas à vendre, ni même à échanger. En revanche si vous avez des remarques ou souhaitez apporter des précisions aux informations mentionnées, elles seront les bienvenues. Vous pouvez m'écrire à l’adresse en bas de cette page.

Je suis entièrement responsable des contenus publiés. La réutilisation de ceux-ci, y compris les images, est libre. Dans la mesure du possible, si vous souhaitez publier une image tirée de ce site, c’est une bonne pratique que de citer votre source.

Gkards.com a eu des noms, des adresses et des formes différentes. C'est un projet constamment en chantier. Les fonctionnalités sont donc susceptibles d'évoluer sans préavis, mais j'essaie autant que possible de corriger les erreurs qui pourraient subvenir. Là encore, si vous constatez un problème quelconque, n'hésitez pas à me contacter.

 

Références

Une très grande partie de la documentation que j’ai utilisé vient du web. Les ressources en français y étant, à ma connaissance, relativement inexistantes, j’ai principalement utilisé ce que propose l’International Playing Card Society (i-p-c-s.org), The World of Playing Cards (www.wopc.co.uk), le site d’Andrew Pollett (a_pollett.tripod.com/cards.htm), les inombrables jeux listés par Alexander Sukhorukov sur son World Web Playing Cards Museum (a.trionfi.eu/WWPCM/) et les notes très utiles de Peter Endebrock (www.endebrock.de/pers-home.html) pour la datation – tous ces sites étant au moins partiellement en anglais. Les ouvrages (et plus largement l’esprit de la collection) de Sylvia Mann m’ont grandement inspirés.

Voir la Section Références pour une liste plus détaillée.

 

À-propos du collectionneur

Je suis graphiste et m’intéresse à l’histoire des formes. Je peux être joint à l’adresse suivante :
bpellier75@gmail.com.